Des dossiers thématiques afin de vous guider et vous informer !

En tant que salariés, vous avez le droit de vous former, de développer de nouvelles compétences, d’acquérir un diplôme à tout âge.

Vous l’avez remarqué, le monde change à vitesse grand V. L’on ne peut comparer ni les entreprises, ni les stratégies, ni les salariés ou les mentalités à ceux d’hier et encore moins à ceux de demain… Il faut s’adapter aux changements, positifs ou négatifs.
Votre formation initiale est solide, mais il vous faudra d’autres formations pour faire face à l’avenir !

  • Quelles formations s'offrent à moi ?

    • actions d’adaptation et de développement des compétences permettant aux salariés de s’adapter à leur poste de travail, à l’évolution de leur emploi…
    • actions de promotion de la mixité dans les entreprises, de sensibilisation à la lutte contre les stéréotypes sexistes et pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes,
    • action de promotion professionnelle,
    • action de prévention des risques d’inadaptation des qualifications,
    • action de conversion,
    • action d’acquisition, d’entretien ou de perfectionnement des connaissances,
    • actions de lutte contre l’illettrisme et d’apprentissage de la langue française.
  • Où et comment se former ?

    Où ? Soit sur mon lieu de travail, soit au sein d’un groupe de salariés avec un formateur, ou même parfois à distance en formation individuelle.

    Selon la loi, la formation doit se dérouler en France ou dans l’Union Européenne, hors des lieux de production. Cependant, il est possible que la formation soit :

    • « intégrée » (c’est-à-dire sur le poste de travail, avec le matériel de production…), si et seulement si : le formateur a reçu un entrainement pédagogique.
    • Hors de l’UE : sous réserve de ne pas avoir d’équivalence en France ou dans l’UE, et d’être préalablement autorisée par l’administration de la Formation.

    Comment  ? Vous devrez au préalable définir, seul ou avec votre employeur :

    • Les objectifs de cette formation,
    • Le programme à l’écrit,
    • Les moyens pédagogiques et d’encadrement,
    • La durée,
    • Un dispositif de suivi et d’appréciation des résultats.
  • Quels prestataires assurent la formation? Quels coûts ?

    Quels prestataires ?

    Les organismes publics de formation

    • Greta : Les structures de l’Éducation nationale qui organisent des formations pour adultes dans pratiquement tous les domaines professionnels.
    • l’AFPA : (L’Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes) est spécialisée dans la qualification professionnelle des demandeurs d’emploi.
      les établissements relevant du ministère de l’Agriculture, les services de formation continue des universités
    • CNAM : (Le Conservatoire National des Arts et des Métiers) établissement d’enseignement supérieur dédié à la formation tout au long de la vie.
    • Les associations ainsi que les organismes parapublics tels que les chambres de commerce ou les chambres de métiers jouent également un rôle important.

    Les organismes privés : Ils sont nombreux en France, et réalisent 80% de l’activité de formation.

    Une formation oui! mais à quels coûts ? Il est difficile de mettre un prix sur les formations, car chaque organisme a ses propres spécificités (Nature; Durée de la formation ; Tarifs Etc.)

    Mais vous pouvez tout à fait en tant que salarié, négocier votre formation, il en est de même pour les entreprises ou les OPCA.

  • Quels sont les dispositifs d'accés à la formation professionnelle ?

    Le Compte Personnel de Formation (CPF)

    Depuis le 1er janvier 2015, un nouveau moyen d’accès à la formation est mis en place par le biais du compte personnel de formation (CPF).

    Ce compte personnel alimenté en heures de formation est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante.

    Le CPF remplace le droit individuel à la formation (Dif) depuis le 1er janvier 2015, mais les salariés ne perdent pas leurs heures qu’ils pourront mobiliser jusqu’au 31 décembre 2020.

    Pour en savoir plus sur le CPF, cliquez-ici

    Le Conseil en Évolution Professionnel (CEP)

    Le conseil en évolution professionnelle (CEP) est un dispositif d’accompagnement gratuit et personnalisé proposé à tout salarié souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle et, s’il y a lieu, élaborer et formaliser un projet d’évolution professionnelle (reconversion, reprise ou création d’activité…). Il est assuré par des conseillers de certains organismes.

    Pour en savoir plus sur le CEP, cliquez-ici

  • Quelles sont les formations prévues par l'entreprise ?

    Le Plan de Formation

    Quelque soit la taille de l’entreprise, votre employeur doit assurer l’adaptation de ses salariés à leur poste de travail et veiller au maintien de leur capacité à occuper leur emploi, au regard notamment des évolutions technologiques. Pour cela, il doit leur proposer des formations prévues dans le cadre du plan de formation de l’entreprise.

    Pour en savoir plus sur le Plan de Formation, cliquez-ici

    La Période de Professionnalisation

    La période de professionnalisation vise à favoriser, par une formation en alternance, le maintien dans l’emploi des salariés les moins qualifiés.

    Pour en savoir plus sur la Période de Professionnalisation, cliquez-ici

     

  • Quels sont les congés formation qui existent ?

    • Le Congé individuel de formation (CIF). Pour en savoir plus, cliquez-ici
    • Le Congé de formation d’un conseiller prud’homal. Pour en savoir plus, cliquez-ici
    • Le Congé de formation d’un représentant du personnel. Pour en savoir plus, cliquez-ici
    • Le Congé de formation – Animateur ou cadre pour la jeunesse. Pour en savoir plus, cliquez-ici
    • Le Congé de formation économique, sociale et syndicale. Pour en savoir plus, cliquez-ici